Tant qu’on n’aura pas fait l’expérience de la résurrection dans notre vie ou dans nos relations, la résurrection ne restera qu’une simple rumeur pour nous

Tant qu’on n’aura pas fait l’expérience de la résurrection dans notre vie ou dans nos relations, la résurrection ne restera qu’une simple rumeur pour nous

Homélie du Père Etienne NEMI

Jusque-là, pour les onze, la nouvelle de la résurrection de Jésus était comme une rumeur qui se répandait comme une traînée de poudre… Ils en avaient entendu parler, par des femmes… Mais ils ne l’avaient pas encore vécue eux-mêmes, ils n’en avaient pas encore eux-mêmes fait l’expérience.

Dans l’évangile de ce jour, Jésus les invite à passer de la résurrection comme une rumeur, comme quelque chose dont ils ont entendu parler, à quelque chose qu’ils ont personnellement vécue, qu’ils vivent au quotidien, et dont ils peuvent témoigner avec grande conviction et autorité.

« A vous d’en être les témoins. » La rumeur, c’est ce dont on a peut-être entendu parler, mais qu’on n’a pas vu, dont on n’a pas fait l’expérience, dont on n’est pas témoin. Et peut-être que beaucoup d’entre nous vivons la résurrection comme une rumeur, quelque chose qui n’a pas prise dans notre vie réelle. C’est vrai que nous avons entendu parler de résurrection, nous avons lu les Ecritures nous parlant de résurrection, mais il nous reste peut-être, à nous aussi, à faire nous –mêmes l’expérience de la résurrection, à la vivre. La résurrection, ce n’est pas un discours, mais une vie dans laquelle nous-mêmes sommes engagés.

En leur demandant de toucher ses mains et ses pieds, Jésus montre aux disciples que la résurrection n’est pas une rumeur, un phénomène purement spirituel, mais plutôt une réalité qu’ils sont invités à voir et à toucher. La résurrection ne s’adresse pas seulement à notre esprit, mais aussi à notre corps, à nos relations. La résurrection, ce n’est pas seulement ce dont on a entendu parler, mais aussi ce qu’on vit au quotidien ; ce n’est pas seulement la parole qui nous est dite, mais aussi la parole que dit notre vie et notre expérience.

Pour Martin Luther King, « La religion s’occupe à la fois du ciel et de la terre… Toute religion qui fait profession de s’occuper de l’âme des hommes sans s’occuper des taudis auxquels ils sont condamnés, des conditions économiques qui les étranglent et des conditions sociales qui les mutilent, est une religion aussi stérile que la poussière. »

Tant qu’on n’aura pas fait l’expérience de la résurrection dans notre vie ou dans nos relations, la résurrection ne restera qu’une simple rumeur pour nous. Il peut même arriver qu’on parle de résurrection, mais que notre vie, nos actes parlent de mort… Si on est resté le même, si le méchant qu’on était hier n’est pas mort pour céder la place au bon d’aujourd’hui, si l’égoïste que j’étais hier n’est pas mort pour devenir le généreux et charitable d’aujourd’hui, alors la résurrection ne sera pour moi qu’une simple rumeur. Mais qui peut exposer sa vie pour une simple rumeur ?

🌅 Père Étienne NEMI, CSSp 🌅

Oraisons du Père Anicet AWOUBA

✨🌹🍂 L’intelligence du cœur n’a pas besoin de beaucoup de mots. L’amour de Jésus jusqu’à la mort résume toutes les Écritures et nous donne la clé de lecture qui nous ouvre l’intelligence, afin que Dieu demeure en nous et nous en Dieu. Seigneur, ouvre mon cœur, pour que se grave plus profondément la foi en ton action providentielle et que j’en sois un témoin.
Bonjour et excellente journée !!!

🔥 PAA, CSSp 🔥 ✨🌹🍂