Soyez donc prudents comme les serpents et candides comme les colombes

Soyez donc prudents comme les serpents et candides comme les colombes

Homélie du Père Etienne NEMI

« Soyez donc prudents comme les serpents et candides comme les colombes. »

Dans l’évangile, Jésus invite ses envoyés d’hier et ceux d’aujourd’hui à se munir de deux qualités essentielles pour leur mission : la prudence du serpent et la candeur, l’innocence, la pureté de cœur de la colombe.

▫️ La prudence du serpent. Il est vrai que cet animal, depuis le livre de la Genèse, traine une mauvaise réputation. Il est donc étonnant de voir Jésus nous le présenter comme un exemple. En réalité, il s’agit tout simplement d’une qualité qu’on retrouve chez le serpent. Comme quoi, on peut toujours trouver une qualité même chez celui qui a fauté. En effet, le serpent se caractérise par sa prudence, par son habileté. Il est prudent, il est habile, il sait se cacher.

▫️ La candeur de la colombe. Contrairement au serpent, la colombe a une bonne réputation dans la bible, notamment avec l’épisode de l’arche de Noé. La colombe est généralement le symbole de la douceur, de la simplicité, de l’innocence.

Il s’agit donc pour nous d’avoir les qualités des deux. Avoir les qualités du serpent sans celles de la colombe, c’est être tellement prudent, voire méfiant qu’on ne dit jamais rien, on ne fait jamais rien, on ne se fait pas voir. Comment dans ce cas être porteur de quelque chose d’important pour ses frères et sœurs. Comment dans ce cas pouvoir défendre des causes, annoncer, dénoncer ? Malheureusement, beaucoup n’ont gardé de ces conseils de Jésus que la prudence du serpent, une prudence qui paralyse et qui est un frein à notre mission de chrétien dans le monde.

De même, avoir les qualités de la colombe sans celles du serpent, c’est être tellement naïf qu’on finit par se faire dévorer. En effet, la naïveté est une forme d’imprudence, d’insouciance et même d’inconscience, qui finit par nous exposer.

Jésus ne nous demande pas d’être ou l’un, ou l’autre, mais d’être, et l’un, et l’autre : totalement prudent, mais en même temps totalement pur de cœur, innocent.

« Il nous faut avoir l’esprit dur et le cœur tendre, alors que nous sommes tentés d’avoir le cœur dur et l’esprit tendre. » (Jacques MARITAIN)

Oraisons du Père Anicet AWOUBA

🌿🥀🍅 Oui, Seigneur, ceux que tu as appelés, tu les envoies comme des brebis au milieu des loups. Tu sais que la mission est difficile et demande de faire face à de nombreuses mises à l’épreuve. Que je puisse répondre à l’amour que tu m’as témoigné en me choisissant de toute éternité, pour être saint et immaculé en ta présence dans l’amour.