Se tourner vers la croix, c’est être sûr de sortir victorieux de tout mal

Se tourner vers la croix, c’est être sûr de sortir victorieux de tout mal

Homélie du Père Etienne NEMI

Nous célébrons aujourd’hui la fête de la Croix Glorieuse. Cette fête nous donne l’occasion de visiter quelques visages de La Croix.

Nous ne devons pas le perdre de vue, la croix est d’abord le visage hideux de la méchanceté, de la brutalité, de la violence, de la barbarie dont l’homme est capable de faire preuve contre son prochain. En effet, le supplice de la croix est l’un des supplices les plus cruels inventés par l’homme. Et c’est dans cet esprit que les bourreaux de Jésus l’avaient soumis au supplice de la croix, manifestant ainsi leur haine, leur méchanceté, leur barbarie. Ce visage-là, nous le retrouvons encore aujourd’hui dans notre monde. Nous continuons à faire subir des horreurs à nos frères et sœurs, lorsque nous n’en sommes pas nous-mêmes les victimes. Que le Seigneur nous délivre de cette méchanceté, de cette haine qui cause tant de violence, tant de souffrances, tant de malheurs…

Mais la croix est aussi et surtout le visage de l’échec de la haine, de la méchanceté, du mal, en même temps qu’elle est le visage de la victoire de l’amour, du courage, de l’humilité. En effet, le mal s’est cassé les dents sur le bois de la croix, et c’est le bien qui en a triomphé.

La croix est donc aussi le visage de l’amour de Dieu pour l’homme, un amour qui ne recule devant aucun obstacle, aucune croix, aucune souffrance, aucune difficulté, aucune trahison, aucun péché. Ce visage-là, nous le retrouvons aujourd’hui à travers tant d’hommes et de femmes qui, portés par l’amour du prochain, exposent leur vie, leur sécurité, bravent avec courage et déterminations tous les obstacles. Puisse cette croix, la croix visage de l’amour, se dresser toujours plus haut au cœur de nos vies, de nos communautés, de nos familles…

La croix, c’est aussi le visage de l’humilité de Dieu qui se fait petit jusqu’à rejoindre l’homme dans ce qu’il a de plus petit, jusqu’à partager le sort du dernier des hommes, le sort de pécheurs, le sort d’esclaves. Ce visage-là, nous le retrouvons aujourd’hui à travers l’engagement de tant d’hommes et de femmes auprès des petits, des pauvres, des malades, des rejetés, des exploités, des exilés… Ils s’abaissent pour que les autres aient plus de dignité. Puisse cette croix se dresser davantage au cœur de notre monde, de nos sociétés, de nos familles.

La croix, c’est aussi et surtout le visage de notre victoire contre le mal. C’est souvent dans cette optique que nous faisons usage de la croix. Nous sommes ainsi invités à opposer Jésus victorieux sur la croix à tout ce qui nous attaque, nous menace, qui nous mord, qui veut attenter à notre vie… La croix devient ainsi pour nous comme une arme efficace contre l’ennemi. Se tourner vers la croix, se tourner et tourner sa vie vers Celui qui est sorti victorieux de la croix, c’est être sûr de sortir victorieux de tout mal, et même de la mort.

Quelles sont les armes dont je me sers contre le mal en moi et autour de moi ?

Oraisons du Père Anicet AWOUBA

🌾💥❤️ Seigneur Jésus, merci pour le signe glorieux de ta croix qui me rappelle ton amour infini pour moi. Merci de m’avoir sauvé de la mort et du péché. Merci de m’avoir ouvert, par le don de ta vie sur la croix, les portes de la vie éternelle. Aide-moi à vivre ma journée selon ton amour et à me donner généreusement pour toi et mes frères comme tu l’as fait pour moi sur la croix.