Notre liberté demeure, même face aux forces du mal

Notre liberté demeure, même face aux forces du mal

TEXTES:
1ère Lecture : Isaïe 50, 4 – 9
Graduel : Psaume 68
Evangile : Matthieu 26, 14 – 25

Homélie du Père Etienne NEMI

« Amen, je vous le dis, l’un de vous me trahira. » Si les apôtres sont étonnés par cette annonce, c’est que jusqu’à présent, tous pensaient que l’ennemi venait du dehors : les anciens, les grands-prêtres et les scribes. Ils n’imaginaient pas alors que c’est de l’intérieur que le coup partirait, que le ver était dans le fruit.

Les premiers ennemis de Jésus, ceux qui frappent en premier, ne sont-ils pas de l’intérieur, des chrétiens et chrétiennes ? Les premiers ennemis de l’Eglise ne viennent-ils pas souvent de l’intérieur ? La proximité rend la trahison, non seulement plus cruelle, mais aussi plus efficace.

A travers cette annonce, Jésus nous invite à ne jamais négliger ou fermer les yeux sur l’ennemi de l’intérieur. Il arrive même parfois qu’on accuse les autres pour mieux se cacher. Jésus nous dit donc qu’on ne pourra pas nous cacher éternellement.

« Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui.  Mais quel malheur pour cet homme par qui le Fils de l’homme est livré. » Loin de dédouaner Judas ou de nous dédouaner nous-mêmes, ces paroles de Jésus nous rappellent notre responsabilité entière de nos actes. Est-ce parce que l’homme est pécheur que je ne suis plus responsable de mon péché ? Est-ce parce que le fils de l’homme doit être livré que je dois accepter d’être celui qui le livre ? Il y a toujours une liberté que nous avons de faire le mal ou de refuser de le faire. Le fait que le mal soit inévitable n’enlève en rien ma responsabilité, puisqu’à côté de moi, mon frère va choisir de faire le bien dans la même situation. Notre liberté demeure, même face aux forces du mal. La preuve en est que d’autres parviennent quotidiennement à les dominer. Et pourquoi pas moi ?

Jésus va répondre à Judas : « C’est toi qui l’as dit. » Jésus ne le libère pas de la responsabilité de son acte, il le renvoie plutôt au choix qu’il a décidé de faire : C’est écrit il est vrai, mais il n’est pas forcément écrit que c’est toi. Mais puisque tu as pris sur toi d’être cette main du diable qui livre le Fils de l’homme, alors assume donc ton choix. Inutile de vouloir t’abriter derrière la nécessité ou même une fatalité.

🍀 Père Étienne NEMI, CSSp 🍀

Oraisons du Père Anicet AWOUBA

🥀🙈❤🙏🏽 « La racine de tous les maux, c’est l’amour de l’argent. » (1 Tm 6, 10) Trahir une personne, la voler, lui raconter des mensonges, c’est aussi trahir le Christ lui-même. Seigneur, donne-moi la force de ne trahir sciemment aucun de ceux que je rencontre. Seigneur, Satan est toujours là et frappe à ma porte. Merci de tout ce que tu fais pour nous attirer dans les bras de Dieu. Pardon pour toutes les trahisons même inconscientes souvent, elles sont fruits de ma faiblesse et de ma tiédeur. Seigneur, augmente ma foi ! Bonjour et excellente journée !!!

🔥 PAA, CSSp 🔥 🥀🙈❤🙏🏽