“Mon Dieu, aide-moi à me changer”, pour que le monde change autour de moi

“Mon Dieu, aide-moi à me changer”, pour que le monde change autour de moi

Homélie du Père Etienne NEMI

« Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. » A plusieurs reprises, nous retrouvons cette accusation dans la bouche de Jésus. C’est une accusation qui s’adresse à ceux et celles qui se complaisent dans la dénonciation des défauts des autres au lieu de travailler à leur propre édification.

Pourtant, l’évangile est d’abord une exigence personnelle, un appel à la conversion qui nous est lancé individuellement. L’urgence, c’est la poutre dans mon œil, c’est ma situation personnelle : « Enlève d’abord la poutre de ton œil… » La meilleure façon pour moi d’être éclairé et transformé par l’évangile, c’est de le prendre d’abord comme une exigence personnelle, un appel que Dieu me fait individuellement. Dans mes oreilles, résonne mon nom dans la voix de Dieu qui appelle, et non pas celui de mon prochain…

Tant que je ne suis pas encore parvenu à extraire la poutre dans mon œil, je ne suis pas qualifié pour enlever la paille dans l’œil de mon prochain. Jésus nous rappelle que nous ne pourrons éclairer personne si nous ne commençons pas par être lumineux nous-mêmes. « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? » Ne lui faut-il pas d’abord se soigner lui-même ?

Et pourtant, je n’arrive même plus à voir le ridicule que fais cet aveugle que je suis à vouloir montrer aux autres ce que lui-même ne voit pas, à vouloir dire aux autres ce que lui-même n’a pas entendu, à vouloir imposer aux autres ce qu’il refuse de faire lui-même.

Un sage raconte : « A 20 ans, je n’avais qu’une seule prière : ‘Mon Dieu, aide-moi à changer le monde, ce monde insoutenable, invivable, d’une telle cruauté, d’une telle injustice.’ Et je me suis battu comme un lion. Au bout de 20 ans, peu de choses avaient changé. Quand j’ai eu 40 ans, je n’avais qu’une prière : ‘Mon Dieu, aide-moi à changer ma femme, mes enfants, ma famille.’ Et je me suis battu comme un lion pendant 20 ans sans résultats. Maintenant que je suis un vieil homme, je n’ai qu’une prière : ‘Mon Dieu, aide-moi à me changer’, et voilà que le monde change autour de moi. »