Le Seigneur attend que nous soyons premiers dans l’amour

Le Seigneur attend que nous soyons premiers dans l’amour

Homélie du Père Etienne NEMI

Il serait malheureux pour un élève de s’imaginer qu’il lui suffirait d’avoir tous ses livres et fournitures pour être le meilleur de sa classe, s’il néglige l’essentiel : être assidu en classe et bien étudier ses leçons.

C’est ce côté enfantin qu’on retrouve dans le comportement des pharisiens et que Jésus dénonce : ils paient la dime sur toutes les plantes, mais oublient que l’essentiel pour passer l’examen du Seigneur est l’amour du prochain, la miséricorde… Ils croyaient que c’était à celui qui lui ferait le plus de présents que le Seigneur donnerait raison… Jésus leur dit que le Seigneur donnera raison à celui qui serait le plus attentif aux besoins de ses frères et sœurs.

Notre vie chrétienne n’est-elle pas, elle aussi, remplie de ces petits détails, de ces « fournitures », de ces petites « flagorneries » envers le Seigneur, qui ne nous aideront pas à la fin, si nous ne prenons pas au sérieux notre devoir d’amour, de charité, de solidarité ? Notre vie chrétienne n’est-elle pas finalement vide de l’essentiel, de ce qui est le plus important, à savoir l’attention à nos frères et sœurs ?

Il serait ridicule, toujours pour un élève, de s’imaginer que s’asseoir au premier banc ferait de lui le meilleur de la classe… Il oublie que ce n’est pas la place qui compte, mais son attitude dans la classe.

Les pharisiens ne vont pas, une fois de plus échapper à ce ridicule. Ils affectionnent particulièrement les premières places dans les synagogues, comme si ces places étaient des tickets gagnants pour le ciel.

Comme ces pharisiens, ne nous arrive-t-il pas d’avoir, nous aussi, nos « tickets gagnants », nos lieux, nos églises, nos places, nos prêtres préférés ? Jésus nous dit qu’on peut être derniers même si on occupe les premiers sièges. Une fois de plus, ce n’est pas la place qui est importante et qu’il nous faudrait avoir à tout prix, mais notre attitude dans la communauté, dans la famille, dans notre société qui est l’Eglise vivante.

Ce n’est pas celui qui est devant qui a forcément raison devant le Seigneur. Parfois il peut être devant pour faire ombrage et empêcher à ses frères et sœurs de s’approcher eux aussi, du Seigneur.

Le Seigneur n’attend pas de nous que nous soyons premiers devant ses yeux, mais que nous soyons premiers dans l’amour, la charité et dans notre générosité envers nos frères et sœurs.

Oraisons du Père Anicet AWOUBA

💐🌾🍃 Seigneur tu es le Chemin, la Vérité et la Vie. Je te rends grâce car tu as voulu te rendre présent dans ma vie par l’intermédiaire d’autres hommes, associant ainsi l’humanité à ton œuvre de salut. Soutiens-les dans leurs épreuves, donne-leur la force d’être fidèles et de se donner sans compter, éloigne le péché de leur vie consacrée. Donne-nous de saints prêtres, qui sachent nous transmettre ton amour.
Bonjour et excellente journée !!!
🌱 Luc 11, 42-46 🌱