LA PRIERE EN 07 QUESTIONS

LA PRIERE EN 07 QUESTIONS
Résultat de recherche d'images pour "prier"

1) Qu’est-ce que prier?

Beaucoup de personnes viennent me voir et me disent: « Mon Père, je ne sais pas prier ». Un cri qui fait écho à la demande des disciples à Jésus: « Seigneur apprend nous à prier ». Et Jésus leur apprit le « Notre père ».

Prier, c’est parler avec un ami, un père qui nous aime: Dieu.

Lorsque je parle avec mon ami, je n’ai pas besoin de sortir le gros français. Je parle et « ça sort comme ça sort! » Généralement, ceux qui disent qu’ils ne savent pas prier, pensent qu’il y a des formules spéciales à dire pour prier. Que non! Prier, c’est parler avec quelqu’un, Dieu, dont on est sûr de l’amour. Oui, pour moi, la foi, c’est l’assurance que Dieu nous aime.

2) Quels sont les types de prière?

Dans une conversation, on aborde plusieurs sujets: on se donne des nouvelles de famille, on parle du travail, de l’école, on remercie pour telle ou telle chose, on demande pardon pour ceci ou pour cela, on défend la cause d’un ami ou d’un frère. Bref, tout y passe!

Dans la prière, tout y passe également. Le type de prière dépend donc du sujet abordé.

Si tu dis merci à Dieu pour tout ce qu’il fait dans ta vie et pour tout ce qu’il fera encore, C’est la prière d’action de grâce.

Si tu demandes quelque chose, la santé, le mariage, la conversion d’un être cher, l’obtention d’un diplôme ou d’un travail: c’est la prière de demande.

Si tu pries pour que quelqu’un d’autre obtienne des grâces, c’est la prière d’intercession.

Pour moi, voilà les trois grands types de prière. Vous pourrez trouver d’autres sous-types car une typologie n’est jamais fixe. Tout dépend de ce qu’on met en avant dans les critères de différenciation.

3) Pourquoi prier?

– Parce que la Parole de Dieu te le demande;

– Parce que Jésus lui-même l’a fait et nous l’a recommandé;

– Pour écouter Dieu et comprendre sa volonté dans notre vie: On prie pas pour que Dieu accomplisse notre volonté, mais pour pouvoir accomplir la voloné de Dieu dans nos vies;

– Pour combattre l’ennemi qui est Satan et ses anges: le dehors est mauvais!

– Pour vaincre les tentations;

– Pour exprimer notre amour à Dieu. Tu dis tous les jours à chéri(e) coco que tu l’aimes, et c’est bien. Pourquoi ne le dis tu pas à Dieu? Prier, c’est dire à Dieu: « Papa, je t’aime! »

– Pour

4) Où Prier ?

– Le meilleur endroit pour prier est une église, lieu par excellence aussi des célébrations liturgiques ;

– On peut aussi prier dans sa maison, dans un coin aménager pour la prière. Un petit coin avec une croix ou une icône, où je suis dans le secret, seul avec mon Dieu ;

– Partout où le besoin se fait ressentir. J’ai envie de prier, je prie.

L’endroit que nous choisissons pour la prière peut révéler beaucoup sur la nature de notre relation à Dieu. Où est ce que tu préfères rencontrer chéri(e) coco ?  A la maison ? Dans un hôtel, une auberge ? Au bar ? Dans un jardin ? L’endroit que vous choisissez pour vous rencontrer dit beaucoup de la nature de votre relation. C’est pareil avec Dieu !

5) Quand prier ?

– Il est bon de fixer un rendez-vous avec Dieu, avec Jésus. Seigneur, on se prend tous les matins à telle heure ! Et à cette heure, s’il te plaît sois présent ! On ne met Jésus sur petit vélo sans chaîne, en plus sur la colline du Mont Fébé !!! Fixes tes heures de prière et respectes les ! Choisis de préférence un temps où tu ne seras pas dérangé et où tu pourras parler avec Jésus dans l’intimité, sans être interrompu ou distrait.

– La parole de Dieu par ailleurs dit de prier en tout temps. C’est-à-dire que tout ce que tu fais, doit être une prière. Que tu manges, que tu boives, que tu étudies ou travaille, que ce soit pour la gloire de Dieu. Si ce que tu fais ne glorifie pas Dieu, alors ta vie cesse d’être prière. Mais si ce que tu fais glorifies Dieu, toute ta vie devient prière et le rendez-vous avec Jésus dans l’intimité devient le moment du point sur ta vie, sur comment la rendre davantage « prière en tout temps ».

6) Comment prier ?

Diificile à dire ! A chacun sa spiritualité ! A chacun ses méthodes ! Mais il y a des prérequis nécessaires pour toute prière.

  • Disposer son coeur à la rencontre en faisant silence. Le silence doit être extérieur, mais surtout intérieur. Il y en a qui ferment leur bouche mais le coeur est toujours entrain de parler… Le silence est un gros défi dans notre monde de bruits. Comment faire silence quand la télé à la maison, les enfants, le bar d’à côté, la musique du voisin font autant de bruits ? Pas facile ! On fait avec ! S’éloigner au maximum de ce bruit, physiquement si possible et mentalement aussi pour rencontrer Dieu dans le secret de son coeur. Dieu est au dedans, pas dehors
  • Adopter une position corporelle qui favorise la prière : se mettre à genoux, ou rester debout, ou même rester assis, mais pas couché si je ne suis pas malade. Ceux qui prient couchés ne finissent généralement pas leur prière. Si oui, dans le rêve. Il pense qu’il prie toujours alors qu’il ronfle déjà.
  • Utiliser dans un certaine mesure la Parole de Dieu du jour, la lire, la méditer et tirer un enseignement pour sa vie. Après avoir invoqué l’esprit Saint bien-sûr.
  • Parler simplement à Dieu de ce qui te tient à coeur et lui faire confiance. Une fois que tu lui as confié le dossier, reste calme. Il gère déjà la situation depuis.
  • Ne pas oublier les personnes qui te demande de prier pour elles. On promet souvent beaucoup de prier pour les gens et après on néglige leur demande. Tenons nos promesses de prière et intercédons pour nos proches et pour tous ceux qui comptent sur nos prières malgré nos faiblesses. C’est grandiose !
  • Être assidu, c’est-à-dire le faire regulièrement, tous les jours. Je ne prie pas seulement quand tout va bien ou quand tout va mal. Tu ne peux pas dire que tu aimes chéri(e) coco seulement quand tout va bien. C’est pour le meilleur et pour le pire ! Avec Dieu, c’est pareil. Comme dit le chant : Seigneur Jésus, je ne peux pas te laisser ! Même si je suis malade, même si je suis fâché, même si je suis triste, je ne peux pas te laisser !

Vous ajouterez vous-mêmes d’autres astuces en commentaires

7) Quelle est la plus grande prière ?

La plus grande prière, ce n’est pas la prière du chapelet, ce n’est pas la neuvaine Super-Méga-extra-miraculeuse aux Saints connus et inconnus du ciel et et de la terre. La plus grande prière, c’est la messe à laquelle tu participes avec foi et en état de grâce. Pendant la messe, le ciel est ouvert, Dieu et tous ses anges, avec les saints se penchent sur la terre et une pluie de grâce se déverse sur tous. Ceux qui ont la foi, ceux qui sont en état de grâce, bénéficient pleinement du mystère célébré.

N’allez plus jamais à la messe sans porter une intention de prière pour vous mêmes ou pour quelqu’un, faites tout pour participer à la messe en état de grâce : CONFESSEZ-VOUS !

Restez concentrés sur le mystère qui se célèbre sans vous laisser distraire par ce qui se passe autour de vous !

Après la messe, ne sortez pas tout de suite. Prenez un petit moment de recueillement et d’action de grâce !

Le thème sur la prière est trop long. Il y a encore beaucoup de choses à dire à propos. Mais je tenais à vous partager ce qui pour moi est essentiel dans la prière et qui me permet de gérer ma vie spirituelle.

Une dernière chose : Ne pas prier montre à suffisance à quel point on a pas besoin de Dieu. Peut-on vivre sans respirer ? Non ! Quand vous ne pouvez plus, les machines suppléent. La prière, c’est la respiration de l’âme.