Comprendre, c’est bien. Mais vivre ce qu’on a compris, c’est encore mieux…

Comprendre, c’est bien. Mais vivre ce qu’on a compris, c’est encore mieux…

Homélie du Père Etienne NEMI

« Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : ‘Tu n’es pas loin du royaume de Dieu’. »

Du haut de son statut de scribe, de spécialiste de la Parole de Dieu, cet homme était conscient d’avoir fait une remarque judicieuse. Lui qui s’attendait certainement à des éloges, a dû être « dégonflé », désillusionné par cette remarque de Jésus. Son silence ainsi que celui de tous ceux qui étaient là pour assister à son « couronnement » en dit long sur sa déception : « Et personne n’osait plus l’interroger. »

Savoir ce qu’il faut faire, c’est déjà être dans la bonne direction, mais ce n’est pas forcément arriver au but. Il peut arriver de prendre la bonne direction et face aux difficultés, finir par renoncer et rebrousser chemin. Il peut même arriver de savoir, mais de faire le contraire de ce qu’on sait ou qu’on enseigne. Nous sommes souvent les premiers à dénoncer le fait que les maitres ne soient pas toujours des modèles. Il y a celui qui sait et celui qui fait. A celui qui sait, il restera encore à faire. Et tant qu’il n’aura pas encore fait, il n’y sera pas encore. Et comme ce scribe, nous pouvons bien reconnaître que nous n’y sommes pas encore, le plus souvent. Comprendre, c’est bien. Mais vivre ce qu’on a compris, c’est encore mieux… Et si on pouvait être sûr de la connaissance de ce scribe, on l’était moins de sa pratique, de sa vie…

Ainsi, Jésus met un lien entre le royaume de Dieu et l’amour que nous mettons dans tout ce que nous posons comme actes. Une petite action, qui fait tourner la serrure du paradis, ira toujours plus loin qu’un grand savoir… Petits actes peut-être, mais grands pas vers le royaume de Dieu, certainement.

La parole de Dieu que nous écoutons ne devrait pas rester sur notre cœur, elle devrait entrer dans notre cœur. « Parce que parfois notre cœur est fermé et la parole reste posée dessus. Puis vient le jour où notre cœur s’ouvre, alors la parole tombe dans notre cœur et pénètre jusqu’aux profondeurs de notre être. » Ainsi, celui qui ouvre tout son cœur, tout son être, tout son corps, son esprit, son âme à la parole de Dieu « ne sera plus proche du royaume, il vivra le royaume. »

🔥 Père Étienne NEMI, CSSp 🕊

Oraisons du Père Anicet AWOUBA

🌾🍃🌷 Seigneur, tu n’es pas venu pour me donner un code de conduite mais pour conquérir mon cœur. Le cœur amoureux n’a pas besoin d’une loi pour rejoindre le cœur de la personne aimée. Voilà pourquoi, Seigneur, dans l’Évangile d’aujourd’hui, tu synthétises si bien l’agir moral du chrétien : aimer Dieu et aimer son prochain.
Bonjour et sainte journée !!!
🔥 PAA, CSSp 🔥 🌾🍃 🌷