celui qui vit dans la lumière n’aura rien à cacher, alors que celui qui vit dans les ténèbres aura toujours des choses à cacher

celui qui vit dans la lumière n’aura rien à cacher, alors que celui qui vit dans les ténèbres aura toujours des choses à cacher

Homélie du Père Etienne NEMI

« Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. »

Que faut-il entendre par cette « vie éternelle » réservée à ceux et celles qui auront cru en Dieu et en son Fils unique Jésus ? Il est évident que la vie éternelle ne saurait être comprise comme une vie biologiquement perpétuelle, qui ne finit pas. En effet, comme tous les autres hommes, les croyants connaissent, eux aussi, la maladie, la souffrance et la mort biologique. Les cimetières sont pleins de tombes sur lesquelles sont plantées des croix. Et si les messes et rassemblements de prières ont été suspendus en cette période où le coronavirus menace notre vie physique, c’est que les croyants sont tout aussi exposés à cette mort que les autres. Jésus lui-même n’y a d’ailleurs pas échappé…

Si la « vie éternelle » n’est pas une vie biologiquement perpétuelle, elle est néanmoins une vie, qui par sa qualité, par ses actes, est ouverte à l’éternité et à Celui qui est éternel, Dieu. Et l’éternité dans notre vie, c’est tout ce qui est porté par la charité, par l’amour. L’amour, la charité, c’est la seule chose dans le monde et en nous qui est marquée du sceau de l’éternité. Et si notre vie garde en elle cette clé, la clé de l’amour et de la charité, alors les portes de la vie éternelle lui sont ouvertes.

Et si jamais il arrivait que nous soyons jugés ou condamnés, ce ne serait donc pas du fait de Dieu, dont la mission du Fils est de nous sauver, ce serait de notre fait, si nous choisissons de fermer notre vie à Celui qui est éternel et aux actes qui portent l’éternité.

Le constat est pourtant clair : beaucoup parmi nous avons préféré nous fermer à la lumière de la charité et de la vérité, pour nous ouvrir aux ténèbres de la haine et du mensonge.

Il y a une façon simple qui nous aidera à savoir si nous sommes dans la lumière ou dans les ténèbres : celui qui vit dans la lumière n’aura rien à cacher, alors que celui qui vit dans les ténèbres aura toujours des choses à cacher. A chacun de voir dans quelle situation il se trouve.

💛 Père Étienne NEMI, CSSp 💛

Oraisons du Père Anicet AWOUBA

🌾🌷💞 Seigneur, quand je suis préoccupé et que je ne sais pas où m’orienter, quand je me sens seul ou abandonné, ou simplement quand je ne suis pas satisfait de ce que je fais, alors donne-moi la force de venir à toi. Que je trouve dans ta Parole et tes sacrements la réponse à mes inquiétudes ! Que je fasse l’expérience de ton amour ! Sainte Vierge Marie, je t’en prie, mène-moi vers ton Fils !
Bonjour et excellente journée !!!

🔥 PAA, CSSp 🔥 🌾🌷💞
12 vues