Celui qui refuse tout désert devrait faire une croix sur son salut.

Celui qui refuse tout désert devrait faire une croix sur son salut.

Homélie du Père Etienne NEMI

Le temps passe vite. Il passe vite. Il y a urgence. Demain, il sera peut-être déjà trop tard. Réveillons-nous donc avant qu’il ne soit trop tard. Sinon, demain, nous récolterons les fruits amers de notre négligence, de notre insouciance, de notre entêtement, de notre désobéissance, de nos récriminations, de notre irresponsabilité… L’évangile de ce jour est une véritable mise en garde que nous fait Jésus. « Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. »

Pour sauver son peuple de la mort programmée en Egypte, le Seigneur le fait passer la mer rouge, et le conduit au désert sous la conduite de Moïse. Mais ce peuple va vivre ce passage au désert comme un véritable « confinement », dont le résultat, pensait-il alors, serait plus grave que le malheur qu’il fuyait : « Pourquoi nous avoir fait monter d’Egypte ? Etait-ce pour nous faire mourir dans le désert, où il n’y a ni pain, ni eau ? Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! » Et les conséquences de ce manque de confiance et de ces récriminations du peuple ne tardèrent pas à arriver : beaucoup moururent de morsures de serpents.

Ils n’eurent le salut qu’en acceptant de vivre cette période de désert comme un temps de grâce, un chemin vers la liberté et vers la vie : « Nous avons péché en récriminant contre le Seigneur et contre toi. » Chaque récrimination, chaque contestation est du temps perdu, et certainement, une vie de perdue…

Le salut passe toujours par un « désert », de même qu’avec Jésus la glorification passera par la croix et la résurrection par la mort. Et pourtant, nous sommes encore bien nombreux aujourd’hui à récriminer contre les contraintes liées au « désert » et à chercher à les contourner, exactement comme le peuple au désert. Mais les morsures mortelles des serpents nous annoncent déjà le résultat qu’obtiennent ceux qui contournent, esquivent, cherchent à passer outre…

Celui qui refuse tout désert devrait faire une croix sur son salut. Comment peut-on rêver de terre promise tout en esquivant le désert qui nous y conduit ?
N’attendons pas qu’il soit trop tard pour nous et pour les autres. Il y a des morsures de serpent que nous pouvons encore éviter…

🙏🏽 Père Étienne NEMI, CSSp 🙏🏽

Restaurant divin du Père Guy Marcel Enganabisseng

Oraisons du Père Anicet AWOUBA

🍂🌿🌺 Ô Jésus, mon âme te cherche, mais tu as confié à ton Église le chemin pour te rejoindre à la droite du Père. Ô Juge éternel, aie pitié de chacun de nous, vois ma misère et ne tiens pas rigueur de mes endurcissements ou incompréhensions, de mes péchés volontaires et involontaires . Je te reconnais, Fils du Père, par la grâce de l’Esprit Saint, et je t’adore depuis ta croix jusque dans le sein de Dieu.
Bonjour et sainte journée !!!

🔥 PAA, CSSp 🔥 🍂🌿🌺