LE CHRETIEN A L’AUTORITE DU NOM DE JESUS

LE CHRETIEN A L’AUTORITE DU NOM DE JESUS

Frères et sœurs dans le Christ,
Depuis plusieurs semaines, je parle du Nom de Jésus. J’ai déjà expliqué que sans ce Nom nous ne pouvons rien faire. J’ai aussi montré comment ce Nom a de la Puissance. Une ballade dans la parole de Dieu nous a aussi révélé que notre foi repose sur ce Nom de Jésus-Christ.

Vous trouverez tous ces enseignement sur mon blog à l’adresse suivante : https://padrearsene.com/?cat=55

J’en profite pour dire que sur ce blog, vous trouvez aussi des prières et des neuvaines, vous pouvez chanter des louanges avec des Paroles en cliquant sur le lien des louanges. Vous trouvez aussi les homélies du Père Etienne, parfois aussi les miennes et les oraisons du Père Anicet et bien d’autres choses… Bref, visitez régulièrement ce blog et profitez de toutes ses ressources. Je ferme cette parenthèse)😊

Aujourd’hui nous allons voir comment, en devenant chrétien, nous recevons aussi l’autorité du Nom de Jésus. Nous l’avons déjà montré : le nom de Jésus a autorité parce que c’est un nom qui lui a été donné par Dieu. La Parole de Dieu dit en effet que Jésus n’a pas voulu revendiquer le rang qui l’égalait à Dieu (parce qu’il est Dieu hein !). Au lieu de ça, il s’est humilié. Et Dieu l’a élevé car Dieu aime l’humble.

Comment cette élévation s’est faite ? Par le Nom. Dieu lui a donné le Nom qui est au dessus de tout nom. C’est mieux de carrément citer les versets tirés de Ph 2, 5 – 11 :

05 Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : Le Christ Jésus,
06 ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.
_07 Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect,
08 il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
09 C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom,
10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers,
11 et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père.

Que se passe t-il donc quand le nom de Jésus est prononcé. La Parole que nous venons de lire dit que lorsque le nom de Jésus est prononcé, l’univers tremble, toute les créatures se mettent à genoux: les anges et les saints au ciel, les hommes sur la terre et les démons aux enfers, les puissances du mal et des ténèbres, toutes sortes de créatures visibles et invisibles, tout le monde met le genoux au sol pour reconnaître que Jésus est Seigneur et Sauveur !

Wawwwww, j’aime ce nom ! Je me sens invincible parce que le jour de mon baptême, ce nom a été prononcé sur moi ! J’ai reçu toute l’autorité et toute la puissance qu’il y a dans ce nom ! La dignité princière du chrétien.

Satan, par ses pièges, veut nous faire oublier qui nous sommes. Il veut nous faire perdre de vue notre identité de chrétien. N’oublie jamais qui tu es FILS/FILLE DE DIEU, FRERE/SOEUR DE JESUS. Frère/Soeur de Jésus, ça veut dire héritier(e) avec lui de tout et donc aussi de la Puissance de son Nom.
Allons dans la Parole de Dieu pour voir ça de manière plus concrète !

«En vérité, en vérité, je vous le dis : celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que moi je fais et il en fera de plus grandes, parce que moi je vais vers le Père: et tout ce que vous demanderez en mon Nom, je le ferai, pour que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon Nom, moi, je le ferai.» (Jean 14, 12-14)

Jésus dit dans cette Parole que celui qui croit en son nom et qui demande en ce même nom, recevra tout ce qu’il demandera. Quelle Puissance dans ce Nom ! Prenons conscience de cela mes frères et sœurs ! Un chrétien, ce n’est pas n’importe qui !!! Poursuivons.

Au verset 13, il ne s’agit pas uniquement d’une prière, d’une demande adressée au Père, mais plutôt il s’agit de se servir du Nom de Jésus contre un ennemi dans la vie de tous les jours.

C’est ce que Pierre a fait à la Belle porte au Temple après la Pentecôte. En se servant du Nom de Jésus, il a exigé, commandé au paralytique de se lever et de marcher. «Au Nom de Jésus, lève-toi et marche». Nous avons le droit et le privilège de nous servir du Nom de Jésus. Tout le pouvoir et toute l’autorité que Jésus avait, est investis dans son Nom.

Quand Jésus était sur la terre, il guérissait les malades. Pierre comprenait ce que Jésus lui avait dit, ainsi qu’à tous ses disciples, en Jean 12, 13-14 «tout ce que vous demanderez en mon Nom, je le ferai, pour que le Père soit glorifié dans le Fils.» Avec audace, celle de l’Esprit Saint, il s’est dit «j’ai l’autorité du Nom de Jésus — c’est mon droit de m’en servir. Alors au Nom de Jésus, lève-toi et marche !»

Et Jésus guérit le paralytique : «je le ferai». Il l’avait promis. Jésus lui donne des jambes.

Pierre fit la même chose à Lydda pour guérir Énée, «qui depuis huit ans était couché sur un grabat : il était paralysé. Et Pierre lui dit : ‘Énée, Jésus Christ te guérit ; lève-toi et fais ton lit.’ Et aussitôt il se leva.» (Ac 9, 33-34)

Jésus honora l’audace de Pierre telle qu’Il l’avait promis, «je le ferai».

Puis Pierre fut conduit auprès du corps mort de Tabitha. Il mit tous les gens dehors, se mit à genou pour prier. «Et, se tournant vers le corps, il dit : ‘Tabitha, debout !’ Celle-ci ouvrit les yeux et voyant Pierre, se mit sur son séant.» (Ac 9,36-41)

Ce n’est pas que Pierre avait un pouvoir inconnu que nous n’avons pas aujourd’hui. Il a fait ces prodiges avec le Nom de Jésus. Dieu ne nous a pas enlevé le Nom. Ce Nom nous appartient toujours.

Ce qui est défectueux, c’est notre foi en ce Nom.

Pierre nous donne l’explication du miracle. «Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de cela ? Ou pourquoi tenez-vous les yeux fixés sur nous (Pierre et Jean) comme si c’était par notre propre puissance ou piété que nous lui avons donné de marcher ? … C’est par la foi en son Nom (le Nom de Jésus), que son Nom a affermi celui que vous voyez et connaissez et c’est la foi qui vient par lui qui a donné à cet homme ce parfait état devant vous tous.» (Ac 3, 12-13.16)

Nous avons le Nom de Jésus en héritage tout comme Pierre. Voilà pourquoi, on va encore et toujours parler du Nom de Jésus. Je vous l’ai dit au départ, c’est la clé. Pour avoir accès à tous le confort d’une maison, il faut y entrer. Et pour y entrer, il faut avoir la clé. Le nom de Jésus est la clé qui nous permet d’entrer dans le grenier des richesses célestes et y puiser à volonté.

Mais notre foi en ce Nom n’est pas comme la foi de Pierre. Alors, comment corriger ce problème ?

Nous le verrons mercredi prochain, à la prochaine catéchèse.

Que Dieu vous bénisse dans cette Parole !